Notre Fondateur

Souligner une naissance, c’est entrer dans un espace sacré où nous pouvons lire la discrète irruption de Dieu dans une vie . S’amorce alors ce long cheminement où le rêve de Dieu s’incarne dans un cœur ouvert et confiant.

Pierre Bienvenu, ce petit bout d’homme, a un caractère d’une extrême vivacité, audacieux et entreprenant, cela se dessine déjà en son jeune âge. Se note en même temps une sensibilité du cœur et une intelligence précoce. Le climat familial et les belles rencontres de son adolescence ont sûrement contribué à l’épanouissement de sa qualité d’être et ont façonné sa formation spirituelle et apostolique.

La vie turbulente de son adolescence laisse vite son cœur en nostalgie et sous l’influence de Monsieur Dinety, Pierre Bienvenu prend la décision de se préparer sérieusement à sa première communion. Durant 18 mois, il se laisse surprendre par Dieu et sous le choc de la grâce, il entame une permanente dynamique de conversion.   

 Il a 20 ans, année de sa première communion. Un jour, il s’arrête à la chapelle du Mont Carmel à St-André à Bordeaux : Pierre Bienvenu y vit un moment lumineux, un grand bonheur remplit son âme :   Ce fut sa grâce du premier Appel.

J’ai tout compris

Pierre Bienvenu cherche sa voie. Il est à Paris avec son ami Cherriez. Les études en droit le laisse sans goût. Une rencontre fortuite avec l’Abbé Marie dans une église alors qu’il est tout désemparé va tout changer. Le prêtre l’invite à venir parler plus longuement au Séminaire de Saint Sulpice. Dès le lendemain, il s’y rend et cette rencontre changera toute l’orientation de sa vie.

De nouveau, ça sera aux pieds de la Vierge Marie, dans la chapelle latérale de l’église de Saint Sulpice que Pierre Bienvenu prend la décision de rentrer au Séminaire.

‘’ J’ai entendu sa Voix, elle m’appelait, me désignait le chemin, j’ai tout compris. Vous seul mon Dieu, serez à jamais mon héritage. ‘’  

Ce fut la grâce de son deuxième appel . Sr. Violette Bouffard 

Famille de Nazareth

Pierre Bienvenu  entre donc au Séminaire. Il conserva un secret absolu sur sa situation à Paris. Il laissa s’écouler un mois avant de lever le voile sur sa vocation et d’en informer sa mère , ses frères et ses sœurs qui accueillent cette nouvelle avec émotion et grande joie.

Pierre Bienvenu se lance avec générosité dans l’étude de la théologie et dans le mûrissement de son être chrétien et de sa vocation sacerdotale. Il découvre toujours davantage la grandeur de Marie et c’est près d’elle qu’Il reçoit les lumières et les grâces de son cheminement. Il est fasciné  par la vie de la sainte Famille à Nazareth.

Un jour, alors qu’il médite longuement sur la vie des trois de Nazareth, il conçoit l’idée d’une Association de la Sainte Famille. Ce qu’il pressent, n’est pas une congrégation religieuse, c’est une Famille dans la diversité des vocations et des œuvres.

Ce fut la grâce de troisième apel. Il portera cet appel comme son trésor le plus précieux, attendant que la Vie  se manifeste, le cœur ouvert à y répondre. sr. Violette Bouffard

Proudly powered by WordPress | Theme: Sprout Blog by Crimson Themes.