La maison de mon Père

L’évangile de ce troisième dimanche de carême présente Jésus chassant les vendeurs du Temple de Jérusalem, lieu sacré par excellence pour le peuple. Jean  place cet évènement au tout début du ministère de Jésus, tandis que Matthieu, Marc et   Luc le présentent au début de la « Grande Semaine, celle que l’on appelle la Semaine Sainte :  dans tous  les cas, cet événement est en lien avec la Passion de Jésus.

Comme tout juif fidèle, Jésus monte à Jérusalem avec ses disciples pour y célébrer la Pâque, laquelle fait mémoire de la libération du peuple juif de l’esclavage vécu en Égypte. À cette occasion, on offrait des sacrifices d’animaux achetés sur place, et le Temple était devenu un marché public. Voyant cela, Jésus fait « une sainte colère » et dit :  « Ôtez tout cela d’ici et ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »

– Une première remarque : Jésus qui avait dit : « Mettez-vous à mon école, et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur » (Mt 11,29) se fait violent dans cette situation précise. Il nous faudrait approfondir ces deux réalités que nous ne savons pas toujours bien gérées dans nos vies….

– Une deuxième remarque : Jésus parle du Temple comme de la maison de son Père. Déjà, à l’âge de douze ans, lors d’un pèlerinage avec Marie et Joseph qui le cherchent pendant trois jours, il avait dit : « Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père? » Mais les parents de Jésus ne comprirent pas ce qu’il leur disait. (Lc 2,49-50)

– Une troisième remarque venant du texte de Jean 2,17 : « Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit : Le zèle de ta maison me dévore. »

Qu’est-ce que cette relation de Jésus au Père? Pourquoi le Temple est la maison de mon Père? Pourquoi Jésus est dévoré par le zèle de ta maison?

Jésus est le Fils unique et bien-aimé du Père (évangile du 2ème dimanche de carême). Il a une relation unique avec le Père : « Il est un avec le Père » (Jn 17,12) :Il est le Verbe fait chair, l’Envoyé du Père « qui a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils, son unique,  pour que tout homme qui croit en lui ait la vie éternelle. » (Jn 3,16) Tout ce qui a relation au Père a relation avec Lui : tout ce qui touche au Père touche aussi Jésus dans ce qui fait son intimité avec le Père. D’où son zèle pour la maison du Père qui le pousse à chasser les marchands du Temple.

– Dieu est Dieu : Il est AMOUR, non despote. En nous donnant son Fils Il nous a tout donné. En se donnant pour notre salut Jésus a tout donné, « à l’image et à la ressemblance de son Père. » Entre Dieu Père et son Fils Jésus il n’y a pas de commune mesure : (« j’en prends et j’en laisse,» comme il peut nous arriver parfois…) Et c’est ce qui nous sauve. Rendons grâce pour cet immense amour du Père qui, pour nous, a donné son Fils, son unique.  

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Proudly powered by WordPress | Theme: Sprout Blog by Crimson Themes.